1 octobre, 2019

Réveillez-vous : six raisons de choisir le café Fairtrade

Mario
par Fairtrade International

Plusieurs d’entre nous commencent la journée avec une tasse de café (ok, peut-être plus qu’une).

Toutefois, comme nos lattés du matin reposent sur le travail acharné de plus de 25 millions de petits producteurs, nous devrions aussi avoir une pensée pour la façon dont on cultive ces délicieux grains.

Voici six raisons importantes de choisir le café équitable lors de la Journée internationale du café - et à tous les jours !

Il a un goût excellent.

Vous pensez devoir sacrifier la qualité pour l'équité ? Pensez-y à nouveau ! L'an passé au Kenya lors d'une compétition*, quatre des 10 meilleurs cafés ont été certifiés Fairtrade. Plus de la moitié du café Fairtrade vendu est également certifié biologique. Les réseaux de productrices et producteurs régionaux de Fairtrade forment les agricultrices et agriculteurs afin de continuer à améliorer leur qualité et aussi pour les aider à commercialiser avec succès.

Le prix minimum équitable Fairtrade est un filet de sécurité pour les agricultrices et agriculteurs confrontés à une chute des prix du café.

Le prix courant mondial pour l’arabica est tombé à son plus bas niveau en 12 ans l’année dernière, il est tombé en dessous de $1 USD la livre. C’est bien en dessous du coût de production pour de nombreuses agricultrices et agriculteurs, ce qui signifie que les familles ont du mal à survivre. Une étude a révélé que deux tiers des agricultrices et agriculteurs de café du Nicaragua, du Guatemala et du Mexique* connaissent trois à huit mois de pénurie alimentaire extrême entre le moment où leurs revenus s’épuisent et le début de la prochaine récolte. Incapables de gagner leur vie, les productrices et producteurs de café doivent faire le choix difficile de migrer vers les villes ou à l'étranger.

Le prix minimum équitable garantit que les coopératives d’agricultrices et d’agriculteurs gagnent au moins $1,40 par livre (ou $1,70 pour les produits biologiques), en plus de la prime équitable de 20 cents la livre qu’elles décident elles-mêmes de l’investissement. Ensemble, cela représente 65 pour cent de plus que le prix moyen de $0,97 la livre au cours des six premiers mois de cette année.

Ce n’est pas la première fois que les prix ont chuté. Les prix du café sont très volatils, ce qui empêche les agricultrices et agriculteurs de planifier. Le prix minimum équitable est une source de sécurité qui protège les agricultrices et agriculteurs lorsque les prix courants baissent trop bas leur permettant ainsi de gagner davantage lorsque le prix courant est plus élevé. En fait, le tableau ci-dessous* montre que le prix minimum équitable est en vigueur depuis environ 20 ans sur 30. C’est deux décennies d’un filet de sécurité crucial, qui est plus important que jamais avec des coûts agricoles plus élevés et d’autres défis économiques, sociaux et environnementaux.

Prices

De meilleurs termes de l'échange sont intégrés aux normes Fairtrade.

Le prix n'est qu'un outil utilisé pour aider les agricultrices et agriculteurs sur les marchés instables. Selon notre expérience, les entreprises et les commerçantes et commerçants doivent adopter des politiques telles que le partage des plans d’approvisionnement, l’application de délais de paiement raisonnables et la facilitation à l’accès au financement avant récolte. Les normes Fairtrade pour les commerçantes et commerçants nécessitent ce genre de choses pour établir des relations à long terme qui sont mutuellement bénéfiques entre les productrices et producteurs et les acheteurs, permettant aux productrices et producteurs de planifier leur avenir et de réaliser des investissements stratégiques.

Fairtrade aide les agricultrices de café à devenir des leaders et des entrepreneures.

Les normes Fairtrade exigent que les femmes aient les mêmes chances au sein de leurs coopératives. Prenez Ketra*, une productrice de café ougandaise et comptable de sa coopérative, Ankole Coffee Producers Cooperative Union. « Fairtrade a donné aux femmes les moyens d’assumer de grands rôles de leadership et de gestion. Je suis comptable et agricultrice en même temps, c’est ce qui me donne du pouvoir. Fairtrade nous a aidés à grandir, aidés nos agricultrices et agriculteurs à grandir, aidés nos enfants à aller à l'école. Cela a changé nos vies. »

Ankole est également l'une des trois coopératives qui a récemment lancé la première marque de café équitable robusta détenue par des productrices et producteurs de Butonde Coffee*.

Le changement climatique affecte le café - et Fairtrade aide les agricultrices et agriculteurs à s'adapter.

Sans une forte action climatique, votre tasse de café matinale risque de devenir un souvenir lointain. Les recherches montrent que les zones propices à la culture du café pourraient être réduites de moitié en quelques décennies*. D’ici 2080, le café sauvage pourrait même disparaître.

La Prime équitable Fairtrade permet aux coopératives d'investir dans l'adaptation au climat, par exemple en plantant des arbustes résistants à la sècheresse ou aux maladies. Fairtrade travaille également avec des partenaires commerciaux et des donatrices et donateurs pour lutter contre le changement climatique – tel que le projet de trois ans avec Fairtrade Finlande qui a aidé près de 5 000 agricultrices et agriculteurs de café équitable au Honduras à devenir plus résilients face au changement climatique et à se relever d'une épidémie dévastatrice de rouille du caféier (connue sous le nom de « la Roya »).

L'avenir du café dépend de la possibilité pour les agricultrices et agriculteurs de gagner leur vie décemment.

Fairtrade veut s’assurer que les agricultrices et agriculteurs ne font pas que survivre, mais qu’ils prospèrent.

Notre stratégie de revenu décent* définit ce qu'une agricultrice ou un agriculteur a besoin pour se permettre d'acheter des produits de base, notamment des aliments nutritifs, des vêtements, un logement et de l'éducation pour leurs enfants. Un prix juste est clé, mais il y a aussi la productivité, la qualité et l’agriculture rentable. Au moins cinq cents par livre de prime équitable Fairtrade sert à améliorer la productivité et la qualité.

Paul Katzeff, PDG de Thanksgiving Coffee et l'un des fondateurs du Specialty Coffee Association of America, reconnaît qu'un revenu décent pour les agricultrices et agriculteurs est essentiel. « Nous devons rester concentrés sur ce qui est nécessaire pour fournir un vrai revenu décent à cette génération d’agricultrices et d'agriculteurs, ainsi qu'à la suivante. Je crois que le mouvement du commerce équitable est un moyen de rapprocher davantage les prix aux coûts de production réels, en améliorant la vie des familles d'agricultrices et d’agriculteurs du monde entier. »

Nous continuons à faire pression pour le changement et à générer des bénéfices pour plus de 760 000 agricultrices et agriculteurs de café Fairtrade. Dans ce cadre, nous venons tout juste de lancer une révision de notre norme sur le café*, qui aidera les productrices et producteurs à petite échelle à obtenir une part plus équitable du marché mondial de $200 milliards de dollars.

Entre temps, prenez votre tasse de café équitable et sachez que vous faites votre part pour aider les agricultrices et agriculteurs de café du monde entier.

Image © Santiago Engelhardt

* en anglais seulement

Blogue

Archive